Proposition de prestations : Ateliers Collectifs d’Initiatives pour l’Insertion

Proposition de prestations : Ateliers Collectifs d’Initiatives pour l’Insertion

Il s’agit de proposer une démarche collective interactive aux personnes qui sont habituellement accompagnées de façon individuelle.

Ces ateliers  devraient permettent aux participants

  • d’échanger sur leurs expériences, sur les problèmes qu’ils rencontrent,
  • de préparer leur éventuelle sortie du dispositif en cours et leurs futures candidatures,
  • d’acquérir des outils pour se mettre en valeur, mettre en valeur leur expérience, et mieux communiquer.

Contenu :

1 – Travail sur soi

  • Ma personnalité. Qui suis-je ? Essayer de se définir…
  • Quelle image que je donne de moi ? On pourra évoquer les sphères familiale / amicale / professionnelle.
  • Comment suis-je perçu quand je fais quelque chose ? idem.
  • Faire ressortir mes aptitudes personnelles, mes compétences professionnelles.

2 – Faire le point sur son expérience (la dernière mission, celle en cours) pour capitaliser

  • Ce que j’ai fait, le poste que j’ai occupé : pouvoir en dire l’essentiel. Est-ce que j’ai dû m’adapter ?
  • Quelle a été ma relation avec mes collègues, avec le patron ? Quels gens nouveaux j’ai pu rencontrer ?
  • Citer une situation marquante, un conflit (les autres participants s’interrogent : qu’aurais-je fait si j’avais été à sa place)
  • Ce que j’ai aimé, pas aimé dans ce travail ? Ce que je pense avoir réussi ou raté dans ma mission ?
  • J’ai envie de faire autre chose ? Je n’aime pas vraiment mon travail actuel. Que faire ? Positiver en rendant l’expérience concluante, valoriser mon CV, se donner le temps avant de changer.

3 – Confiance en soi / vision de l’avenir

  • Ce que j’ai fait, je peux le refaire. Que pourrais-je mieux faire ?
  • Quels avantages je tire de ma dernière expérience / de mon expérience en cours ?
  • Quelles aptitudes personnelles et compétences professionnelles j’ai mis en œuvre ?
  • Oser le changement, se fixer des objectifs : changer dans 3 mois…, me former ?

4 – Mieux communiquer pour se mettre en valeur et s’adapter aux situations

L’image que je donne, la perception qu’on les autres de moi, c’est déjà de la communication…

Mes modes de relation avec les autres (sphères familiale / amicale / professionnelle)… aussi !

  • Base de la communication. Notion de langage verbal / non verbal (attitude, comportement, tics)
  • Se présenter librement. Apprendre à se présenter rapidement. Scénari de présentation.
  • S’exprimer en allant à l’essentiel sur soi, privilégier les avantages des expériences vécues.
  • Préparer un entretien d’embauche (connaître l’entreprise, se mettre à la place du recruteur, préparer les questions…, commencer / finir un entretien)

 

 

 

 

Méthode :

A l’inverse d’un enseignement, la pédagogie de l’expérience est une démarche qui incite à l’exploration de soi, à se poser les bonnes questions, à tester des hypothèses, à se mettre dans différentes situations, à se projeter dans l’avenir.

Ici cela se fait collectivement, pour bénéficier d’un échange, d’analyses croisées, d’une émulation, d’une interactivité sur les outils, mais en tenant compte de l’individu.

Chacun part de son point A pour aller vers son point B, avec, comme socle, sa propre personne et, comme viatique, ses aptitudes et compétences, mais aussi des outils utilisables par la suite.

Les séquences pédagogiques nécessitent l’implication de chacun comme participant, acteur pour lui-même et pour les autres.

On joue sur la configuration de l’espace (la salle), sur le temps, sur la configuration du groupe :

  • Groupe complet
  • Sous-groupe. Ex : 4 personnes, 1 parle, les 3 autres lui rapportent ensuite ce qu’il a dit
  • Binômes

Supprimer les tables pour un effet facilitateur : maintien en éveil, stimulation de l’interactivité, apport d’authenticité dans les échanges, prise de note sur un support collectif (paper board, mur de mots)

 

 

 

Les séquences pédagogiques mettent l’accent sur

1 – Des exercices / mises en situation / jeux de rôle

2 – Des temps de parole et d’écoute

3 – L’utilisation de l’outil Photolangage

La photo facilite le questionnement, la prise de conscience et l’expression.

Nous utiliserons le support Parlimage (Editions Qui plus est), qui a été développé pour l’exploration de soi par l’utilisation de la photographie dans les pratiques d’orientation.

Nous pourrons également utiliser le support Photolangage & Alain Baptiste, développé par l’inventeur du concept, qui est décliné en fonction d’objectifs distincts. Deux versions peuvent nous intéresser : « corps et communication »,  »des choix personnels au choix professionnels ».

Comments are closed.